• Cuisine de tous les pays

    Ah ! Heureuse visite du dimanche chez la belle famille !

    Régulièrement, ma belle-maman, qui est assistante de vie à domicile, me propose de récupérer des tas d'objets que les personnes qu'elle visite lui donnent. Aujourd'hui, bonne pioche : un joli service à café, un petit range-courrier en bois qui ne demande qu'à être barbouillé de peinture, et... un vieux bouquin de cuisine avec de belles promesses à l'intérieur !

    Cuisine-de-tous-les-pays.jpg
    Paru en 1966, mon exemplaire est une réédition de 1973. Ca sent bon le vieux papier !

    Alors, que vais-je trouver dans ce livre ? En le feuilletant rapidement, je me rends compte que les classiques auquels l'on pense immédiatement lorsque l'on parle de cuisine du monde, sont bien évidemment présents : couscous et tajine, riz cantonnais, paella et autres feuilles de vignes...
    Mais on y trouve aussi les recettes d'autres pays, comme la Pologne, la Yougoslavie, le Canada, le Pérou ou encore Israël.

    Et puis, du fait de la date de publication, on peut y trouver quelques curiosités (heureuses ou malheureuses...). On peut par exemple découvrir des recettes du Dahomey (qui, après recherche, s'avère être l'ancien nom du Bénin), ou comment préparer un filet de baleine au gingembre (recette japonnaise bien sûr).
    Je ne résiste pas à l'envie de vous livrer quelques extraits de la préface, pour mettre dans l'ambiance :

    " La cuisine exotique ou étrangère est souvent très différente de la cuisine française. Et deavant certanis plats on ne peut s'empêcher d'éprouver de l'étonnement ou de la curiosité : ne retrouvant pas les impressions gustatives auxquelles il est habitué, le touriste français s'interroge, s'inquiète te se demande comment peuvent être préparés un légume ou une viande un peu étrange, une sauce particulièrement relevée et qu'il a, néanmoins appréciés.
    (...)
    Dans tous les cas, on utilisera avec bonheur les épices propres à chaque pays. Il manquera peut-être encore l'ambiance même (le bruit, la chaleur, l'atmosphère très particulière). On s'efforcera  alors, de la recréer en modifiant le cadre habituel, en décorant la table au moyen de nappe, vaisselle, verreries de façon à retrouver la couleur locale qui plaisait tellement. Enfin, un fond musical folklorique contribuera au dépaysement...
    Mais la maitresse de maison avisée peut souhaiter savoir quelles boissons il convient de servir au cours d'un repas qu'elle veut typique et sans fausse note. C'est pourquoi les indications concernant les boissons particulières à chaque pays figurent dans cet ouvrage."


    Voili voilou. Dès que je teste, je vous raconte tout ça !

  • Commentaires

    1
    Lundi 17 Décembre 2007 à 13:19
    [aMèLe]
    Mince ! J'avais vu un livre de Ginette Mathiot avec de la couleur dessus !
    2
    Mardi 18 Décembre 2007 à 07:26
    Diane
    Dans le même genre les manuels de savoir vivre sont aussi décalés.
    3
    Jeudi 20 Décembre 2007 à 18:04
    alaligne
    j'adore: le bruit, la chaleur, l'atmosphère très particulière... ils n'ont pas osé parler des mouches et des reptiles qui se glissent sous la table mais on sent qu'ils en crèvent d'envie... mdr... attends une recette avec impatience lol
    4
    charlotteblabla
    Mercredi 24 Juillet 2013 à 12:25
    charlotteblabla
    déjà ginette mathiot, c est ma bible de la cuisine!
    je l'ai emmené en australie!! même!
    mon père regarde dedans quand il se retrouve seul en cuisine (parce qu'il sait faire que des tarte sinon!).
    mais elle a un bouquin cuisine du monde génial!!!
    je t'envie!!!
    5
    Mardi 10 Mai 2016 à 10:43

    Merci pour ces conseils forts intéressants, cela fait vraiment plaisir de tomber sur des articles aussi intéressants que les votre ! Je vous souhaite santé, longévité, succès, bonheur et la paix du cœur.

    voyance gratuite par mail

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :