• Maman m'a fait 2 robes 100% récup', 100 % sexy !

    Robes récup de Maman 006 Robes récup de Maman 001 Robes récup de Maman 008
    Robes récup de Maman 009 Robes récup de Maman 004 Robes récup de Maman 005

    A chaque fois le même principe : on fouille dans les placards, on retrouve 2 vieilles fripes, et on les assemble pour en faire une nouvelle fringue qui nous transforme en canon de beauté !

    Ici :
    - Robe bleue = sous-pull noir un peu usé + pantalon pattes d'ef' tout détendu car trop porté au lycée
    - robe rouge = petit caraco gris trop court + jupe longue de bohème passée de mode

    Merci Maman !






    13 commentaires
  • Julie-Fleur-Bleue a envie de vous raconter une histoire d'amour.

    Dans ma besace, 2 souvenirs :

    - Un samedi après-midi d'hiver, il fait froid mais beau. On doit aller voir une expo mais Julie-super-organisatrice s'est trompé sur les dates... C'est fermé... Qu'à cela ne tienne, on se réfugie pour un moment convivial dans un café. On est près des Machines de l'Ile, et je découvre que l'éléphant y est toujours en circulation, et qu'on peut même grimper sur son dos. Je ramenne une affiche chez moi pour me rappeler qu'il faudra un jour tenter l'expérience :


    Affiche cadre journal 001

    - Une visite chez mes grands-parents à Montreuil, ville historiquement très à gauche. On frappe à la porte, on nous propose d'acheter un journal, "L'Internationaliste", "journal d'analyse marxiste" j'achête comme on craque au marché devant l'alléchant étal de légumes d'un producteur local :

    Affiche cadre journal 005

    Mais déjà, je sens que Dame Affiche et Sieur Journal se regardent en coin, se tournent autours... Il y a de l'étincelle dans l'air. Ceux-là seraient-ils faits l'un pour l'autre ?

    Il faut croire que oui. Les choses s'imposent, comme une évidence. Je décide donc d'aider un peu nos 2 tourtereaux à briser la glace : quelques coups de ciseaux, un peu de colle...

    Affiche cadre journal 009 Affiche cadre journal 011

    Et les voilà enlacés, unis pour le meilleur (parce que quand on aime le pire n'existe plus, non ?), chacun affirmant sa propre personnalité tout en mettant l'autre en valeur...

    Ah ! C'est beau ! Ca vous f'rait presque verser une petite larme !

    Affiche cadre journal 012
    Depuis, l'amour de Dame Affiche et Sieur Journal rayonne, fièrement affiché dans ma chambre, pour mon plus grand bonheur !

    7 commentaires
  • Premier article depuis qu'on est entrés en 2010. Il faut dire aussi, ce début d'année a été plein de chamboulements et d'émotions pour moi - des bons chamboulements, hein, des du genre qui te font sortir des "wahou !" et des "youhouhou !" alors que tu ne t'y attends même pas - qui ne m'ont pas laissé beaucoup de temps libre.

    C'est donc le moment de vous souhaiter une très bonne année 2010, pleine de vie, de sensations fortes et d'onomatopées en tous genres !

    Si je n'ai pas eu beaucoup de temps pour la bricole ces dernières semaines, il me reste quand même des choses en réserve, à vous faire partager.

    Et puisqu'aujourd'nui je suis d'humeur rieuse, voici - enfin terminé - le pull que je vous avais présenté comme le futur gag du prochain épisode de Bridget Jones.

    Il se trouve qu'une fois fini et enfilé, le truc est loin de concurrencer le célèbre pull à tête de cerf, et même qu'il est pas du tout craignos. En tout cas, moi j'ai pas honte de le porter !

     

    Pull de Noël 003 Pull de Noël 001 Pull de Noël 004

     

    Quoi ? Vous aussi vous le trouvez superbe ? Magnifique ? Trop délire ? Vous voulez le même ??? Bon, d'accord, c'est vraiment parce que c'est vous, je vous explique...

    D'abord prenez un modèle de pull tout simple, juste quelques rangs de côtes et tout le reste en jersey, avec un col rond pour faire esprit marin. Moi je me suis servi du modèle Phildar n°08 du catalogue printemps-été 2008 (spécial facile à tricoter).
    Vous trouverez sûrement un modèle gratuit, par exemple celui-ci (mais à manches courtes...) chez Drop's.

    Et puis adaptez votre modèle :

    Fournitures :
    le nombre de pelotes indiquées sur votre modèle - 1, de couleur beige (par exemple pour moi, Phildar m'indiquait 9 pelotes, j'en ai pris 8)
    1/2 pelote de chacune des couleurs choisies pour les rayures (de mon côté, j'ai principalement récupéré les restes du poncho de bébé rasta, soit du bleu, rose, vert, violet et orange).
    Aiguilles comme indiqué sur votre modèle (moi c'était des n°5).

    Faites le dos comme indiqué sur votre modèle, tout en beige.

    Pour les manches et le devant, faites les rayures comme suit :

    Avec la laine beige, tricoter les rangs de côtes indiqués sur le modèle, puis en jersey jusqu'à 6 cm de hauteur totale.

    Rayure :
    1 - sur l'endroit de l'ouvrage, tricoter le rang suivant à l'envers, en laine bleue.
    2 - Tricoter le rang suivant à l'envers, en bleu.
    3 - Tricoter le rang suivant à l'endroit, en bleu.
    4 - Tricoter le rang suivant à l'envers, en alternant une maille en laine bleue, une maille en laine beige.
    5 - Tricoter le rang suivant à l'endroit, en bleu.
    6 - Tricoter le rang suivant à l'envers, en bleu.
    7- Tricoter le rang suivant à l'envers, en bleu.

    Tricoter les 7 rangs suivants en jersey, en beige.

    Reprenez les explications de la rayure pour former une rayure rose, puis 7 rangs de jersey beige, puis une rayure verte, jersey beige, rayure violette, jersey beige, rayure orange, jersey beige, rayure bleue, jersey beige, rayure verte, jersey beige, rayure rose.

    Terminer tout en jersey beige.

    Et voici vos zolies rayures que vous êtes trop fier de vous :


    Pull-a-tete-de-cerf-2.jpg
    Ne reste plus qu'à faire les coutures, à enfiler votre pull, et à se la péter !


    17 commentaires
  • Vous ne l'attendiez plus tellement ça fait longtemps que je vous l'ai promis, et pourtant le voilà ! C'est pas une méga surprise de Noël ça ???

    C'est de loin la création 2009 dont je suis la plus fière, même si ce modèle n'est qu'un prototype, qui mérite quelques améliorations... Je n'allais tout de même pas terminer l'année en laissant le tuto dans mes cartons !

    En plus, ce pantalon s'adapte à toutes les tailles. Il vous ira aussi bien après les repas pantagruéliques des fêtes que dans quelques mois, quand vous aurez trimé pour perdre les calories accumulées (mais ça, n'en parlons pas tout de suite !!!).

    Pantalon-kimono-001b-copie-1.jpg


    Vous vous souvenez sans doute que Diane le portait magnifiquement ! (sinon, jetez un oeil ici et )

    Bon, alors, comment qu'on procède ?
    D'abord, si, comme moi à l'époque, vous n'avez pas de machine à coudre, il va falloir vous armer d'un peu de patience, parce qu'il y en a quelques-unes, des coutures... Mais, comme moi, vous y arriverez. Juste, c'est peut-être pas l'idéal pour un cadeau de Noël de dernière minute !


    Matériel :
    - 110x200 cm de tissus coton noir, assez rigide pour un joli tomber, mais pas trop lourd (c'était l'inconvénient de celui que j'avais choisi) ;
    - 100x50 cm de tissus à fleurs kawaï (le mien, trop magnifique, je l'ai choisi parmi une superbe collection sur la boutique de La farandole des tissus ;
    - 40x60 cm de tissus coton bleu turquoise ;
    - fil, aiguille, épingles, ciseaux, crayon ou craie à tissus.


    Le pâtron :

     

    Patron-pantalon-kimono.jpg Patron-pantalon-kimono-001-copie-2.jpg
    (vous pouvez cliquer sur les pâtrons pour qu'ils s'affichent en grand)

     


    Réalisation :

    Sur le tissus noir, reproduisez chaqunes des formes du patron, une fois à l'endroit, une fois à l'envers. Vous obtenez donc 4 pièces de tissus.

    pantalon-kimono-008.jpg
    Pour vous y retrouver facilement, marquez chacune des pièces avant la découpe (par exemple ici, "Ar G" = arrière gauche, "Av D" = avant droite...).

    pantalon-kimono-006.jpg
    Coupez le tissus à fleurs de manière à avoir 2 rectangles d'environ 25cm sur 1m.


    Ensuite, armez-vous, au choix, de votre machine à coudre, ou de votre aiguille et de patience. Faites les coutures dans cet ordre :


    1 -
    En plaçant endroit contre endroit les pièces avant gauche et arrière gauche, coudre le bord intérieur de la jambe, du pied à l'entrejambe, en laissant l'arrondi de l'entrejambe pour plus tard. Procéder de la même manière avec les pièces avant droite et arrière droite. Vous avez donc 2 "jambes ouvertes".


    2 - En plaçant endroit contre endroit les 2 jambes ouvertes, coudre l'arrondi de l'entrejambe.

    pantalon-kimono-035.jpg

    3 -
    Retournez l'ouvrage sur l'endroit et étendez-le à plat de manière à voir l'arrière du pantalon. Positionner les 2 bandes de tissus à fleurs, envers contre endroit, sur chaque pièce arrière du pantalon, le long du bord extérieur.
    Une fois le positionnement repéré (éventuellement, marquez la position du tissus à la craie), retournez le tissus à fleur comme si vous tourniez la page d'un livre (le tissus est donc endroit contre endroit), et faites la couture correspondant à la reliure de ce livre.
    Vous pouvez ensuite replacer le tissus comme initialement, et éventuellement passer le fer à repasser pour bien marquer le pli.

    pantalon-kimono-040.jpg

    4 -
    Pour la ceinture, couper 4 bandes de tissus bleu turquoise de 40cm sur 15cm.
    Plier l'une de ces bandes en 2, endroit contre endroit. Coudre le côté le plus long et l'un des petits côtés. Retourner comme une chaussette. Faire de même avec une seconde bande. Ce sont les liens qui serviront à nouer le pantalon. Mettez-les de côté pour l'instant.
    Placer les 2 bandes restantes sur l'arrière du pantalon, le long de la ceinture, et coupez les rebords de manière à adapter les angles à la forme du pantalon. Coudre les 2 bandes ensembles de manière à en avoir une seule dans la longueur.

    pantalon-kimono-044.jpg

    5 -
    Pour faciliter la couture de la bande de ceinture, former les plis au fer à repasser : un le long de chacun des 2 grands côtés, à 1cm du bord, et un au milieu de la bande, dans le sens de la longueur.
    Placer la bande turquoise sur l'arrière du pantalon, la pliure centrale au niveau du rebord, de manière à ce que la ceinture recouvre à la fois l'extérieur et l'intérieur. Coudre d'abord l'ourlet intérieur, puis l'ourlet extérieur.


    6 - Coudre l'ourlet haut sur l'avant du pantalon.

    pantalon-kimono-039.jpg



    7 -
    Retourner l'ouvrage sur l'envers. Coudre le bord extérieur de chaque jambe, en faisant attention à bien coudre ensemble les 2 pièces de tissus noir, le tissus à fleurs et le tissus turquoise. Au niveau de la ceinture, ne pas oublier de glisser les 2 liens turquoise. Attention sur ces quelques centimètres, la couture est un peu fastidieuse vu les épaisseurs de tissus...


    8 -
    Coudre les ourlets des 2 pieds du pantalon.


    Et voilà c'est terminé !

    Pour le porter, il suffit de l'enfiler, de rabattre les côtés vers l'avant, et de le nouer.
    Ce pantalon kimono s'adaptera à votre taille, que vous preniez quelques kilos pendant les fêtes, ou que vous les perdiez ensuite !

    Si le pantalon glisse (comme c'est un peu le cas pour ce modèle, mais je pense qu'en choisissant un tissus moins lourd je pense que le problème se résorberait), vous pouvez ajouter quelques boutons pression à la taille.

    JOYEUX NOËL !!!


    20 commentaires
  • RHAAAAAAhhhhhh !!! Ca y est !!!!! J'ai Internet chez moi, mon nouveau chez moi, à Nantes !!!

    Vous imaginez même pas comment je suis trop contente de vous retrouver ! Faut dire, Culture-Confiture, c'est aussi un bout de chez moi... Une pièce virtuelle de ma maison, dont la porte m'était verrouillée jusque là.

    En plus, demain je suis en vacances, et dimanche je vois Nico, et p'tetre aussi Kamil, et pis bientôt c'est Nowel !!! J'ai 5 ans et je fais des bonds dans tous les sens !

    Bon aller, j'vous montre un peu d'où je vais désormais vous préparer mes p'tites bricoles :

    Ma-maison-nantes-001.jpgDevant la cheminée pour la couture, le tricot, la récup'...

    Ma-maison-nantes-005.jpgEt dans la cuisine pour les gourmandises, et toutes sortes de patouilles !
    (première fois que j'ai une cuisine aussi belle, je suis aux anges !)

    A ce stade de la lecture, j'vous vois bien, devant votre écran, qui vous grattez la tête et vous demandez "c'est quoi le rapport avec Cuba ? Elle débloque la cocotte !"

    Faut dire aussi, au début j'étais partie pour vous faire un p'tit article rapide, au sujet d'une idée toute simple qui finalement ne présente pas grand intérêt... Et puis vous savez comment c'est, l'enthousiasme, on fait une digression, puis une autre...

    Bon aller, mon idée pas lumineuse du tout : quand on vous offre des machins que vous trouvez jolis mais dont vous ne savez pas trop quoi faire (quelque chose me dit que ça pourrait vous arriver dans les jours à venir...), faites-en des guirlandes , parraît que c'est de saison ! Et quand les machins en question viennent de Cuba, ça fait des guirlandes de Cuba !

    Noel-a-Cuba-002.jpg Noel-a-Cuba-003.jpg

    Et si je ne repasse pas d'ici là : profitez bien de tous ces p'tits moments précieux qui jalonnent le temps des préparatifs de Noël, et passez de très bonnes fêtes.

    15 commentaires