• Une chose est sûre : avec moi le marketing prend bien ! Je suis accroc aux nouveaux produits et à tous ces trucs rigolos mis en avant en tête de gondole...

    Alors si en plus on m'affirme que mon achat sera "responsable", et même qu'il constituera en une bonne action... Alors là je fonds littéralement ! Rien ne peut m'arrêter !

    Autant vous dire que là, le geste qui consiste à s'emparer du paquet et à le mettre dans mon caddie s'est fait à une vitesse phénoménale ! Eh oui, en faisant mes courses la dernière fois, je suis tombée nez à nez avec ça :


    Je n'allais quand même pas louper une occasion pareille de suivre les conseils avisés de Maman pour une alimentation riche en protéines !

    Pour ma première utilisation, je me suis inspirée d'une recette trouvée ici...


    Coeurs de riz rose au lait de coco

    Ingrédients (pour 2 personnes) :
    - 150g de riz rose
    - 10 cl de lait de coco
    - 1/2 cc de cumin
    - 1/2 cc de paprika
    - 1/2 cc de raz-al-hanout
    - sel, poivre




    Préparation :

    Porter de l'eau salée à ébullition, y faire cuire le riz 5 min puis égoutter.

    (N'est-ce pas beau ces gros bouillons roses ? Et cette jolie écume ?)

    Remettre le riz dans la casserole avec 10 cl d'eau, le lait de coco et les épices. Cuire 10 min à feu doux en remuant de temps en temps. Surveiller la cuisson en goûtant, rajouter un peu d'eau si nécessaire.

     

    (Humm ! C'est beau, ça sent bon... On dirait du riz au lait mais non... Ah tiens ! Idée à exploiter ! Riz rose version sucrée ?)

    Une fois mon riz cuit, la perche était trop grande, fallait bien que je la saisisse... Ou plutôt que je me saisisse de ma plaque de moules petits coeurs !


    Et puis là, Nanou a prétexté une excuse bidon (comme quoi il aurait un partiel à 14h et que donc il faudrait qu'il mange assez rapidement... N'importe quoi !) pour m'interrompre dans mes activités ludiques. Moi qui étais en train de préparer une si jolie preuve d'amour !

    Eh bien tant pis ! Tu l'auras voulu ! Ton riz, en gros paquet dans ton assiette !


    (Euh en fait ce que je viens de dire n'est qu'un affreux mensonge... J'ai de mon plein gré décidé que 3 coeurs suffisaient, mais j'avais besoin d'une excuse pour justifier la présentation de cette plâtrée de riz...)



    La ronde des popottes

     

    Eh oui, on est mardi, et comme mardi dernier, et le mardi d'avant, je participe à la ronde des popotes organisée par le forum Mixed Media France ! Le thème du jour vous l'aurez deviné était : céréales et légumineuses.

    Alors que vous veniez de chez Françoise ou que vous entriez tout juste dans la ronde, continuez en allant chez BnBB !

    26 commentaires

  • Ah les épices ! Avec une grand-mère espagnole et une Maman qui puise largement son inspiration culinaire au maghreb, je ne pouvais pas y échapper !
    Depuis toute petite, je peux admirer, dans les tiroirs de la cuisine, tout un assortiment de petits pots en verre remplis de poudres marrons, ocres, oranges, rouges, blanches, jaunes,... Des petites poudres magiques pleines d'odeurs et de saveurs...

    Mais comme je suis une grande gourmande, c'est dans les desserts que je les préfère, les épices ! Et puisque je n'ai aucune imagination, c'est un pain d'épices que j'ai décidé de vous faire goûter aujourd'hui !

     

    (Voyez comme il nous nargue, à se dorer la tranche au soleil !)


    Pain d'épices (à la machine à pain)

    Ingrédients :

    - 20ml de lait
    - 1 oeuf
    - 90g de sucre de canne
    - 260g de farine
    - 60g de farine de seigle
    - 30g de beurre
    - 290g de miel
    - un sachet de levure chimique
    - 4 clous de girofle
    - 1cc (bien pleine !) de cannelle
    - 1cc d'anis
    - 1/2cc de ras al hanout
    - 1/2cc de gingembre moulu
    - 1 pincée de sel


    Préparation :

    Faire chauffer le lait et y faire infuser les clous de girofle au moins 30 minutes.
    Dans un saladier, casser l'oeuf, ajouter le sucre de canne, le sel et mélanger.
    Ajouter les épices, le lait (après avoir enlevé les clous de girofle), le miel et le beurre ramolli, mélanger.

    Verser la préparation dans le récipient de votre machine à pain, verser par dessus les 2 farines et la levure.
    Refermer et mettre en route la machine à pain en mode "cake".

    Pour ceux qui n'ont pas de machine à pain essayez en tamisant les farine et la levure et en les incorporant au reste de la préparation. Pour le temps de cuisson et la puissance, je dirais environ 30 minutes à 180°.


    Quelques astuces :

    Vous pouvez congeler une partie de votre pain d'épices, découpez-le en tranches avant de le placer au congélateur, comme ça vous pourrez en ressortir ce qu'il vous faudra quand il vous faudra !

    Un p'tit conseil : goûtez-le tartiné d'un peu de beurre et de saumon fumé bien frais, c'est à tomber par terre !


    La ronde des popotes

    Eh oui, on est mardi, et comme mardi dernier, je participe à la ronde des popotes organisée par le forum Mixed Media France ! Le thème du jour vous l'aurez deviné était : épices et aromates.

    Alors que vous veniez de chez Françoise ou que vous entriez tout juste dans la ronde, continuez en allant chez BnBB !

    27 commentaires
  • Vous avez été plusieurs à me demander des nouvelles de mes pâtes de fruits maison. Et vous avez eu raison de me le rappeler, il n'en reste plus beaucoup !

    Donc effectivement, Diane avait raison, il faut attendre quelques jours (près d'une semaine pour moi...) pour que les pâtes de fruits aient une consistance qui ressemble vraiment à de la pâte de fruits...

    La preuve en images : les pâtes de fruits une fois découpées et roulées dans le sucre.


    Et pour que vous soyez tout à fait convaincus, voilà ce que ça donne "à l'intérieur". Quand on coupe avec un couteau, la pâte reste bien en place, ça ne coule pas, c'est du solide tout ça !



    6 commentaires
  • C'est la question que je me pose quasiment à chaque repas que je prépare depuis que je partage mon toit, et donc  mon casserole, avec Nanou.

    Eh oui, je vous avais caché des choses, il y a pire dans notre couple que le dilemme oreiller-traversin... Nanou n'aime pas les légumes alors que moi je les adore ! Monsieur serait ravi de ne se nourrir que de pâtes, de riz et de pommes de terre (sale gosse !). Et comme je ne peux me résoudre ni à adopter un tel "régime" (!), ni à cuisiner différemment pour Nanou et moi (par flemme ET par principe !), il me faut rivaliser d'imagination et d'ingéniosité pour lui faire absorber, quasiment à son insu, sa ration quotidienne de 5 fruits et légumes. Mais chut ! Je compte sur vous pour ne pas le lui dire !

    Une de mes astuces favorites : le mélange, la patouille ! "Tiens chéri la bonne soupe de pommes de terres (et courgettes)". "Humm, une petite sauce tomate (poivron, aubergine, oignon) pour accompagner les pâtes !"

    Je pratique aussi beaucoup le plat unique, et j'avais en particulier envie aujourd'hui de vous parler du risotto.


    Le risotto est mon ami : une technique de base simple (faire rissoler le riz dans un peu de beurre et/ou huile, puis ajouter par louches de l'eau chaude en attendant à chaque fois qu'elle soit absorbée...) qui peut se décliner à l'infini en fonction des envies et de ce qu'on a sous la main.

    Ici version mexicaine : tomates, poivrons verts et rouges, carottes (euh... Oui c'est orange, c'est festif comme couleur !) pis paprika et un peu de piment...

    Vous n'allez peut-être pas le croire, mais Nanou a mangé, et sans rechigner ! Bon garçon !


    LA RONDE DES POPOTTES

    On est mardi et je vous parle de légumes, vous ne trouvez pas ça bizarre vous ? Non ? Et pourtant, il y a une explication à tout !

    Je participe pour la première fois à une des rondes de Françoise, organisées sur le forum Mixed Media France. Le principe ? On se donne la main entre blogs, tous les mardis pendant 8 semaines pour traîter chacun à sa manière d'un même thème.

    Cette ronde, celle des popottes, a pour thème... la popotte ! (vous aviez deviné ? décidément vous êtes trop forts !). Et cette semaine je devais vous parler de légumes.

     

    Alors que vous veniez de chez Françoise ou que vous entriez tout juste dans la ronde, continuez en allant chez BnBB

    Et à mardi prochain pour un nouvel épisode de la ronde !

    31 commentaires

  • Depuis mon atelier chocolat, je me sens des envies de confiseries, et comme Monsieur Chocolat nous avait donné quelques recettes, j'ai en envie de me lancer dans la pâte de fruits !


    Petit tour au marché samedi (eh oui, pour la première fois de ma vie je tiens une résolution !) et je me retrouve les bras chargés d'un cageot de pommes (environ 3kg pour 1.50€...). Super, je vais pouvoir m'éclater !!!

    La recette est très simple : laver, éplucher, épépiner / dénoyauter les fruits, les mixer ou les passer à la centrifugeuse, porter à ébullition avec une quantité identique de sucre pour confiture, laisser sur le feu 7 min avant de verser dans les moules...

    Ok jusque là c'est à ma portée ! Prenez tout de même quelques précautions quand vous vous approchez de votre potion magique en ébullition : ça fait de grosses bulles qui éclatent joliment et en créant de belles projections de sucre brûlant !

    Pour les moules, j'ai pris ce que j'avais sous la main : une plaque à madeleines (pourquoi pas, hein ?) et un moule carré à gâteaux, dans l'objectif ensuite de couper mes pâtes de fruits en dés...

    La recette indique ensuite qu'une fois refroidies, les pâtes de fruits peuvent être démoulées et roulées dans du sucre glace. On peut les conserver jusqu'à 3 semaines dans une boite hermétique...

    Je démoule mes "madeleines"... Beurk, c'est... comment dire ? gluant ? visqueux ?


    Appétissant n'est-ce pas ? Je crois que c'est une réussite : ça colle aux doigts, ça se "désagrège" quand on essaie de s'en saisir et c'est "humide" de sorte que j'ai beau rouler dans le sucre, celui-ci fond rapidement et l'aspect n'est pas modifié !

    Malgré tout j'en engouffre un morceau et... c'est bon ! Sucré mais bon ! (Bah oui, c'est des pâtes de fruits, tu t'attendais à quoi cocotte ?)

    Je décide donc de m'attaquer à mon moule à gâteaux, pour tenter d'en extirper de jolies pâtes de fruits rectangulaires... Totalement impossible ! C'est tout mou et je n'arrive qu'à faire de la purée !
    Ok ! Je démoule et je retourne, histoire que le dessous puisse sécher un peu... Qui sait ? C'est peut-être la solution...


    Diane, la pro de la bouffe, m'assure qu'il faut attendre quelques jours pour obtenir une vraie consistance de pâte de fruits... D'accord je mets tout ça de côté et bien sûr je vous tiens au courant !

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique