• Si vous ne savez plus comment faire pour arriver à intéresser vos enfants aux sciences, ou si vous voulez tout simplement qu'ils s'amusent en s'instruisant, j'ai la solution pour vous !

    Petite, j'ai eu la chance de croiser la route du magasine Boum ta science (qui n'existe plus aujourd'hui je crois...) et des
    P'tits débrouillards. J'ai décidé de vous en livrer mes meilleurs souvenirs... Cet article est donc le premier d'une sympathique série de petites expériences bien rigolotes.

    Je commence par ce funambule qui m'a toujours fasciné, ultra simple à réaliser et idéal pour éveiller la curiosité sur les lois de l'apesanteur !

    Profitez d'un barbecue entre amis pour récupérer le matériel : 3 bouchons de liège, 2 pics à brochettes en bois et un cure-dents.

    Faites faire le montage à vos enfants, il ne nécessite ni outil, ni produit dangereux :
    • Planter le cure-dent à la verticale sous un des bouchons de liège.
    • Planter les pics à brochettes dans le même bouchon, l'un à droite et l'autre à gauche, "en diagonale vers le bas" (voir photo)
    • Planter les 2 bouchons restants aux extrémités libres des pics à brochettes.
    Et voilà ! Vous connaissez plus simple vous ?


    C'est pas magique ça ? Il tient en équilibre où que vous le posiez, même sur les plus petites surfaces...

    Quoi ? Vous en voulez la preuve ?



    (pense-bête : remplir la bouteille d'eau et de la mettre au frigo...)


    Et puisque je suis très mioche dans ma tête, je pourrais m'amuser des heures avec ce truc... Aller, pas peur du ridicule moi ! (pis d'abord ça c'est rien comparé à la te-hon que je me prépare à avoir lundi...)

    Ouf, mon nez est propre...

    ... et mon gros molet n'est pas trop poilu.

    22 commentaires
  • Vous avez appris à monter les mailles et à faire la maille à l'endroit. Il ne reste maintenant plus qu'à comprendre comment se fait la maille à l'envers, et vous serez les rois/rennes du tricot ! (Je m'obstine à parler aussi au masculin, ça serait trop fun qu'un mec qui passe par là se dise "tiens, et si j'apprenais à tricoter avec Julie ?". Ô Homme tricoteur, si tu m'entends, frappe 3 fois !)


    Prendre l'aiguille sur laquelle est placé l'ouvrage dans votre main gauche. Nous allons travailler avec l'aiguille de droite. Le brin de laine doit être placé à l'avant de l'ouvrage.

    Passer l'aiguille de droite dans la première maille, en revenant vers vous, et au dessus de l'aiguille de gauche.



    Enrouler ensuite le brin de laine sur l'aiguille de droite dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. (Il est possible de le faire dans le sens des aiguilles d'une montre, mais il vous faudra choisir un sens et le respecter tout au long de votre ouvrage)



    Faire ensuite revenir le brin à travers la maille.
    On obtient une nouvelle maille sur l'aiguille de droite.



    Il ne reste plus qu'à faire glisser la maille de l'aiguille de gauche pour la libérer.



    Aller, on recommence avec la maille suivante !!!

    Une fois que tout le rang est terminé, votre ouvrage sera passé entièrement sur l'aiguille de droite. Placez-la dans la main gauche pour démarrer un nouveau rang.

    En alternant différemment maille à l'endroit et maille à l'envers, vous pouvez obtenir un certain nombre de points aux aspects différents.

    - Le point jersey : un rang entier à l'endroit, un rang entier à l'envers...

    - Le point de côté : 2 mailles à l'endroit, 2 mailles à l'envers... Attention, au rang suivant, vous devez tricoter à l'envers là où vous aviez tricoté à l'endroit, et inversement...
    Voici le schéma de votre ouvrage pour plus de clarté (ED = maille à l'endroit, et EV = maille à l'envers) :
    ED-ED-EV-EV-ED-ED-EV-EV-ED-ED-EV-EV
    EV-EV-ED-ED-EV-EV-ED-ED-EV-EV-ED-ED
    ED-ED-EV-EV-ED-ED-EV-EV-ED-ED-EV-EV
    EV-EV-ED-ED-EV-EV-ED-ED-EV-EV-ED-ED
    ...


    Aller, bientôt vous découvrirez ce que j'ai fini par faire avec ma laine bleue, et que maintenant vous aussi êtes capables de faire !


    16 commentaires
  • Papa et Maman m'ont ramené un joli pouf de leur voyage en Tunisie. Mais évidemment, pour qu'il rentre plus facilement dans la valise, c'est sans rembourrage qu'il m'a été livré.


    Heureusement que trainaient dans un coin de vieux coussins qui attendaient une nouvelle vie...


    Un bon coup de ciseaux dans les housses pour en sortir la bourre...


    Ça s'est un peu compacté tout ça... On déchire en p'tits bouts pour faire reprendre son volume à la bourre...


    On remplit...


    Et voilà, un pouf tout neuf à l'oeil, ou au pif !



    10 commentaires
  • Aller, puisqu'il faut beau et qu'on a envie de couleurs, une tite verrine dont l'idée m'est venue en parcourait le blog d'Amélie (Le Plaisir du chOcoOolat...!)


    A ma gauche, douceur aux framboises (framboises surgelées, des oeufs, du sucre et un peu de maïzena), et à ma droite, compotée d'abricots (abricots secs trempés une nuit dans de l'eau, cuits avec un peu de l'eau de trempette...).

    Pour compléter, j'ai préparé une crème au citron comme on en met sur les tartes... Désolée, pas de photo pour celle-là...

    Et zou, dans des flûtes de champagne, ça fait un p'tit rayon de soleil à déguster !




    La ronde des popottes

    Eh oui, on est mardi, et comme tous les mardis maintenant je participe à la ronde des popotes organisée par le forum Mixed Media France ! Le thème du jour était : pâtisseries ! (je sens que je suis limite hors sujet cette semaine...)

    Que vous veniez de chez Françoise ou que vous entriez tout juste dans la ronde, continuez en allant chez BnBB !


    20 commentaires
  • Hier, c'était la fête de la Musique. L'occasion de descendre dans la rue et de découvrir que le voisin joue de la guitare, et que c'est plutôt pas mal ! Même mieux que ce avec quoi on nous rabâche les oreilles à longueur de journées sur NRV, Skyrap et autres radios à grande écoute...

    Alors si cette expérience vous a donné soif de nouvelles découvertes, profitez du net ! Il nous donne des tas de possibilités d'écouter, soutenir, télécharger autrement !

    Bon vite fait, un ti coup de pub pour les zicos que je connais : Papa bien sûr, mais aussi Gary et Claim, les copains parisiens...

    Et maintenant, en route pour les bons plans !


    Osez les webradios !

    Le web regorge de radios capables de vous épater. Il y en a forcément une correspondant à vos goûts musicaux !

    Mes chouchoutes :


    "Portail des musiques fines pour coeurs sensibles et pieds fragiles" (c'est eux qui le disent !)

    D-Fuzz vous propose plusieurs canaux : Nouveautés, oldies, jazz, classique, éclectique, garage, soul side,... Le tout en accès gratuit, sans publicité et garanti très bonnes découvertes !!!

    Et si vous être un fou de musique, si vous en voulez toujours plus, D-Fuzz vous propose en accès payant encore plus de canaux et la possibilité de choisir vos destinations (en pointant le curseur sur un planisphère...).

    Perso, je trouve le choix des musiques très bon et l'interface super agréable.


    Du bon vieux rock et des indés introuvables ailleurs. Mais la grosse radio c'est aussi des émissions, des chroniques, une radio interactive, et pas mal de provoque. De quoi passer un très bon moment rock dans la bonne humeur.


    Écoutez les musiques de votre choix gratuitement et légalement.


    Ce que vous propose Deezer, c'est tout simplement une alternative au téléchargement : plus besoin d'encombrer votre disque dur, vous créez votre compte, et vous vadrouillez à votre guise et sans limite dans leur catalogue musical. Vous pouvez écouter et réécouter, créer des playlists, suivre vos artistes favoris, ou tout simplement écouter une des webradios proposées.
    Vous avez également la possibilité d'y uploader vos propres titres et retrouver ainsi en ligne (et donc accessible de n'importe quelle connexion Internet) l'intégralité de votre musique.

    Et le meilleur dans tout ça c'est qu'alors que vous ne déboursez pas un centimes, les artistes que vous écoutez, eux, sont rémunérés ! C'est pas le bonheur ça ?

    Deezer propose également un outil intéressant : la Smartradio. C'est une radio intelligente qui intègre vos goûts au fur et à mesure que vous l'utilisez (quand vous n'aimez pas, il suffit de le lui dire, et elle apprend...).

    Seul bémol à mon avis : malgré un catalogue de plus en plus fourni et varié, il manque encore beaucoup d'artistes indépendants ou peu connus... A suivre, ça devrait s'améliorer avec le temps !


    Airtist : téléchargement gratuit, légal et éthique de mp3 sans DRM



    Et oui, il est possible de télécharger de la musique sans payer et sans transgresser la loi, et en faisant gagner de l'argent à nos artistes favoris en plus ! La clé de voûte du système : la pub bien sûr. Mais c'est fait tellement proprement que ce n'est vraiment pas un frein.

    Je vous explique :

    D'abord sur Airtist tout le monde a le choix : l'artiste qui ne souhaite pas être rémunéré par la pub peut choisir de ne rendre ses titres accessibles qu'en téléchargement payant. L'internaute qui ne souhaite pas regarder la pub peut aussi choisir de payer le mp3 qui l'intéresse.

    Ensuite, cette publicité est très discrète et même agréable ! un spot de 10 secondes avant le téléchargement, pour des produits ou services peu connus (non non, pas de pub pour Mc Do sur Airtist !). Et en plus à la fin on nous demande si la pub en question nous a intéressés (pour opérer un tri sans doute...).

    Ce site est pour l'instant une version beta et on ne peut que souhaiter sa réussite pour que son catalogue s'élargisse !


    Devenez producteur de musique avec My major company !


    Un artiste vous plaît, vous avez envie de le soutenir et de l'aider à grandir ? My major company vous propose de devenir son producteur ! Vous "misez" un peu d'argent sur lui, vous pouvez l'accompagner dans les étapes de son parcours, et vous pourrez même gagner de l'argent si le succès est au rendez-vous.

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires